Fictions radio


L’autre langue

Prix SACD au Festival Phonurgia Nova, Arles 2003
Sélection au Prix Europa Berlin 2003


Une femme, née en Belgique mais ayant passé la première moitié de sa vie en France, veut apprendre le néerlandais afin de parvenir à lire les poèmes de Leonard Nolens, grand auteur flamand.

Ecriture et réalisation : Caroline Lamarche
Prise de son, montage, mixage : Johan Roekens
Conseil artistique : Edwin Brys

Avec la participation de :
Hilde Keteleer
Jacques Van Tongerloo
Skender Fejzula

Merci à Leonard Nolens

Production : Atelier de Création Sonore et Radiophonique, 2003
Avec l’aide de la Communauté française de Belgique

Durée : 34 minutes.

Diffusion en 2003 sur Radio-Panique, RTBF, France Culture (ACR)




Cobalt et Pétrole

Largué par sa petite amie, un jeune homme, Serge, se rend chez Clara. Elle-même, la quarantaine, est seule, le plus souvent : son mari, David, est absorbé par sa carrière.
L’échec amoureux ravive la mémoire de malheurs plus anciens. Tour à tour désespéré, fervent, cynique, loufoque, Serge passe en revue les drames qui ont marqué sa brève existence : l’abandon par sa mère, son adoption problématique, l’accident où il fut grièvement blessé et la mort de son frère.
Victime du mauvais sort, Serge réagit par une insoumission totale. Des fantasmes d’une rare ambivalence ponctuent sa révolte crue, lucide, alimentée par une sensibilité d’écorché vif.
Piégée par sa compassion, Clara se laissera ébranler par la puissance de ce délire, la noire énergie qui le porte. David, lui, se contentera de confirmer son éloignement ambigu. Marine, leur fille adolescente, interviendra avec plus de rigueur.

Cette pièce radiophonique, objet d'une commande de France-Culture, a été réalisée par Claude Guerre en avril 2002.

L’auteur remercie Sylvain Bisci, dont la vie a inspiré cette fiction.




L’âme et la viande

Caroline Lamarche - Eric Lammers

Dix-sept ans, dix-sept années de taule. Cinq ans qu’un “ perpète ” écrit, avec acharnement. Deux ans qu’une femme le “ suit ” sans parvenir à le suivre, avec des moments de perplexité lorsque son objectif - l’amener à fournir un texte calibré, susceptible d’édition - se heurte à une mécanique qui s’emballe.

Et si elle se trompait d’objectif? Si le véritable enjeu de cette aventure lui demeurait caché?

"C’est pas pour être reconnu que j’écris, ce qui me pousse est plus profond, quand j’imagine que pour la première fois je serais autre chose qu’un criminel."


Diffusion sur France Culture en février 2003, réalisation Jacques Taroni.



L’aveugle de Nazareth


Où l’on apprend que les visions d’un aveugle, autrefois criminel, font de Nazareth le village le plus subversif de toute la Judée. D’où il s’ensuit que l’enfant Jésus, lors de la Pâque à Jérusalem, se montre d’une précocité remarquable, à l’exemple de son ami Barrabas, fils de l’aveugle et complice inspiré.
Fiction pour la jeunesse.


Diffusion sur France Culture le 10 décembre 2002 à 10 h, réalisation Jacques Taroni




L’autoroute de trop



Depuis trente ans pèse sur la région de Liège, déjà prise en tenaille entre l’E40 et l’E25, la menace d’une autoroute de plus. Considéré comme le “tronçon manquant”, cette liaison autoroutière, si elle se réalise, traversera un site remarquable, classé, selon les directives européennes, en zone Natura 2000.


La destruction d’un “poumon vert”, l’effet d’aspiration - donc d’augmentation générale du trafic - créé par la nouvelle liaison, sa saturation prévisible à court terme, l’opposition des riverains : autant d’éléments qui posent la question du développement durable.


Le “tout à la route” a-t-il encore de beaux jours devant lui? Ou ce projet, qui paralyse une région depuis trois décennies, se révélera-t-il totalement obsolète ?


Une enquête qui voyage des bureaux du Ministère des Transports au site occupé par un ornithologue, en passant par les avis d’un président d’association, de riverains, d’édiles, d’un médecin spécialiste des nuisances sonores et d’un pisteur de silence.


Conception et réalisation Caroline Lamarche.


Prise de son, montage, mixage, Johan Roekens.


Conseil artistique, Edwin Brys.


Diffusion le lundi 2 mai 2004 à 22h sur la RTBF, La Première, émission « Par ouï-dire », production Pascale Tison.

Une production de Halolalune productions

Lien : www.groupementchb.com    et http://urbagora.be




L’enfant que le soleil n’aimait pas 

Martin a la peau très fragile. Il doit se protéger entièrement du soleil. Crèmes, écran total, chapeau qu’il trouve ridicule… Pas facile. Et frustrant quand tout le monde, les filles surtout, flâne en pleine lumière. Avec l’aide de sa sœur, jamais à court d’idées, et de Sophie, sa petite amie, Martin sortira de son isolement. Il trouvera un moyen de jouer, malgré tout, avec le soleil.

Réalisation Christine Bernard-Sugy pour France-Culture, « Histoires d’écoute », décembre 2004.




Sanguine


Jean a un sang qui tue. Par simple contact, il élimine successivement un chien qu’il aimait et Lili, son amie d’enfance. Pour éviter toute récidive, il renonce à succéder à son père dans la quincaillerie familiale et devient boulanger, un métier où les outils tranchants sont exclus. Mais lorsque Madeleine, sa femme, le trompe avec Nicolas, son commis, c’en est trop. Simone, la jeune vendeuse, devient malgré elle complice d’une double disparition. L’aventure se termine par le mariage de Jean et Simone. Pendant la noce, les garçons d’honneur résument en chœur la biographie du marié.

Réalisation Myron Meerson pour France-Culture, « Mauvais genre », mars 2005.

Sélection Radiophonies 2005.

www.l-oeil-de-balthazar.com/radiophonies.htm




La chienne de Naha


La chienne de Naha » est un conte fondateur chez les Indiens Triquis (état d’Oaxaca, Mexique).  « La chienne de Naha », c’est Adam et Eve au pays des Triquis. Premier couple, premier crime, et la sortie du paradis où le monde animal et le monde des hommes vivaient en harmonie.

Une enquête sur notre part d’animalité et la violence qui résulte de son sacrifice. Une réflexion sur la condition des femmes et le pouvoir du mythe. Un espoir lié à l’éducation des filles.

Et l’amour dans tout ça ?


Prise de son au Mexique et réalisation : Caroline Lamarche

Montage, mixage : Johan Roekens

Avec les voix de Gaëtan Lejeune et Catherine Mestoussis

Conseil artistique : Edwin Brys

Halolalune Production

Avec le soutien de la Communauté française de Belgique, de la SACD - SCAM et de la RTBF. 2007.




Loin du petit paradis


Une nouvelle radiophonique pour les « Radioboeken » : www.deburen.eu , enregistrement le 17/1/2008 au Flagey à Bruxelles.




Théâtre

L'appartenance
Un monologue pour Embouteillage. Mise en scène Anne-Laure Liégeois, Théâtre du Festin.
Publié dans Embouteillage, éditions Théâtrales, Paris, 2002.





Faire naufrage
Journée des écritures contemporaines, France-Culture, 2003.

« Que faisiez-vous le jour du naufrage? » Au départ de cette question, deux hommes et deux femmes entrechoquent leurs vie, leurs amours. L'ombre de la marée noire en Galice plane sur cet échange. Entre résignation et révolte, rêverie et cynisme, enfance et fin d'un monde, des histoires se défont ou s'inventent.

Enregistrement par France-Culture le 1er octobre 2003.
Mise en voix : Thierry de Peretti. Avec : Vinciane Millereau, Céline Millat-Baumgartner, Foued Nassah,
Jean-Christophe Pagnac.

Date de diffusion : 4 novembre 2003

Personnages : 2 femmes, 2 hommes.



Le piège chinois

Un dialogue pour le spectacle « ça » d’Anne-Laure Liégeois, à voir et à entendre en juillet 2005 au CDN de Montluçon et au printemps 2006 à la Villette.




Mais le feu pour saison


Jeanne a l’intention de quitter Martin. Elle se rend pour cela dans une auberge tenue par son amie Victoire, où Martin a prévu de se rendre au terme d’une journée de ski. Elle l’espère seul, pour une mise au point. Il arrivera avec David, son amant.  Entre-temps, Jeanne aura rencontré Franz. Vient, comme le dit Victoire, ce  petit moment où le poids de la neige excède la résistance des arbres et où une branche casse, ou l’arbre entier. Franz disparaît. Alentour, la forêt est livrée aux machines. La saignée est mortelle, la rumeur, menaçante. L’avenir apparaît comme un ruban très lisse.


--------------------------------------------------------------------------------


La mémoire de l’air


Une réalisation de François Christophe pour France Culture, diffusée dans «L’atelier Fiction» du 29/8/2012.


Lecture par Dominique Blanc.


Enregistrement réalisé à Avignon dans «Voix d’auteurs» le 15/7/2012 en partenariat avec la SACD.


http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-fiction-la-memoire-de-l’air-de-caroline-lamarche-2012-08-29






----------------------------------------------------------------------------



J’ai enduré vos discours et j’ai l’oreille en feu, avec Anne Thuot (conception et mise en scène).


http://2012-2013.theatredurondpoint.fr/saison/fiche_evenement.cfm/146573-j


http://ancre.be/saison-2013-2014/jai-endure-vos-discours-et-jai-loreille-en-feu-dapres-la-tragedie-du-vengeur/


http://www.balsamine.be/index.php/Saison2013-2014/JaiEnduréVosDiscoursEtJaiLoreilleEnFeu






------------------------------------------------------------------------------


Crimen Amoris


Documentaire radiophonique

Réalisation : Caroline Lamarche

Création sonore : Margarida Guia

Mixage : Pierre Devalet


Avec : Bernard Bousmanne, Guy Goffette, Eric et Maurice Lammers, Marie-Françoise Plissart.

La figure de Verlaine à la prison de Mons est le fil rouge d’une

enquête qui crée des ponts entre le passé et le présent avec l’aide

d’une série de témoins-clés. Aux repères historiques (la passion Rimbaud, «l’affaire de Bruxelles», l’incarcération à Mons) et littéraires (les poèmes écrits en détention) s’ajoute une réflexion sur le temps en prison et le temps de l’écriture, parmi d’autres questions interrogeant un monde qui a bien changé depuis Verlaine.


Halolalune Production avec le soutien du Fond d’Aide à la Création radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la SACD-SCAM, de la Promotion des Lettres, de la RTBF et de Mons 2015 (à l’occasion de l’exposition Verlaine Cellule 252, commissaire Bernard Bousmanne). Merci à Edwin Brys.

 

photo Charles Paulicevich













Prison de Mons©MF.Plissart